PECA PECA
Atelier du 6 novembre 1998
menu pricipal
Simulation connexionniste de l'apprentissage musical

présenté par Barbara Tillmann,
Universite de Bourgogne, LEAD-CNRS, Dijon

Le 6 novembre 1998, de 10h30 à 13h
Salle Stravinsky, IRCAM, 1 place Igor-Stravinsky, 75004 Paris.

Résumé

La force des modèles connexionnistes est de pouvoir simuler l'apprentissage des régularités complexes à partir des stimuli présentés. Des algorithmes d'apprentissages non-supervisés simulent la capacité du cerveau à extraire des régularités sous-jacentes de l'environnement. Les cartes auto-organisatrices de Kohonen (1995) représentent un type d'apprentissage non-supervisé qui sera utilisé dans des simulations d'apprentissage musical. On sait qu'un auditeur occidental sans formation musicale explicite possède une connaissance du système tonal. Dans cet atelier je présenterai un modèle qui apprend les régularités statistiques des matériaux musicaux. Après apprentissage, et en combinaison avec un mécanisme de propagation d'activation, le modèle simule un large ensemble de données comportementales de la perception de la musique.


peca-webmaster@ircam.fr